Trop de sexe, néfaste pour l’homme

Est-ce que réellement, l’homme pense souvent au sexe, comme aiment le montrer les films et autres séries télévisées ? La réponse est oui. Dès que son esprit ne se fixe pas sur une tâche quelconque, il y a des chances qu’il pense au sexe. D’ailleurs, certains hommes franchissent le pas de leurs pensées et passent à l’acte dès qu’une occasion se présente. Mais il faut se rappeler que trop de sexe tue le sexe, et c’est mauvais pour l’homme. Comment cela ?

Sexe, bon ou mauvais ?

Faire l’amour est bon pour le moral et pour la santé cardio-vasculaire. Le sexe aide à se sentir jeune et contribue à l’épanouissement personnel. Sauf que certains de ces messieurs dépassent la limite. A un certain stade et à un certain âge, le sexe peut entraîner des conséquences graves. Des études ont démontré que les hommes dans la cinquantaine qui abusent du sexe risquent davantage de souffrir d’hypertension. En fait, trop de sexe augmente les risques d’AVC chez l’homme à partir de 55 ans environ. Plus d’un rapport sexuel par semaine suffit pour multiplier le risque d’AVC par deux. Et plus un homme y trouve du plaisir, plus ce risque augmente.

Trop faire l’amour ? Non !

Si l’amour à bonne dose est bénéfique, trop faire l’amour peut être néfaste pour la santé des hommes, surtout ceux qui sont sujets à des problèmes respiratoires et cardio-vasculaires. Puis, trop de sexe peut finir par fragiliser l’appareil génital. De plus, comme les hommes se préoccupent énormément de leur performance, les marathons sexuels causent plus de stress et de fatigue qu’autre chose. Donc, au lieu du plaisir recherché, c’est plutôt de l’épuisement et parfois des douleurs qui sont au rendez-vous. Avec le temps, l’âge avançant, les choses ne s’améliorent pas. La seule solution et pour mieux les apprécier, c’est de réduire la fréquence des rapports sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.